Pendant cette période hors normes, le Meunier Qui Dort propose des chroniques croquantes pour démarrer une journée pétillante : le Réveil du Meunier!

Episode 16. Le réveil du Meunier

Amour gloire et beauté pour commencer la journée avec Fanfan la tulipe le film de Christian Jacques tourné en 1952 avec Gérard Philippe. Ce film de cap d’épée et grand classique du ciné. Pour les passionnés vous pouvez enchaîner avec la version de Gérard Krawczyk tournée en 2003 avec Vincent Pérez, Pénéloppe Cruz et Hélène de Fougerolles. Si vous aimez les polars des années 50 plongez-vous dans « les aventures de fanfan la douleur » rédigé en 1953, par André Héléna un des rares auteur policiers français avoir été traduit aux Etats-unis et souvent considéré comme un des pères fondateurs du roman noir. Ce polar est une symphonie de gouaille cicelée d’argot parigot. Mais il y a surtout LE Fanfan d’Alexandre Jardin.

Retrouvez les ouvrages:

Films:

– Fanfan la tulipe 1952 et 2003

– Fanfan 1993

Livres :

– Fanfan la douleur d’André Héléna

– Fanfan d’Alxeandre Jardin

Retrouvez le texte de la chronique:

Amour gloire et beauté pour commencer la journée avec Fanfan la tulipe le film de Christian Jacques tourné en 1952 avec Gérard Philippe. Ce film de cap d’épée et grand classique du ciné. Pour les passionnés vous pouvez enchaîner avec la version de Gérard Krawczyk tournée en 2003 avec Vincent Pérez, Pénéloppe Cruz et Hélène de Fougerolles. Si vous aimez les polars des années 50 plongez-vous dans « les aventures de fanfan la douleur » rédigé en 1953, par André Héléna un des rares auteur policiers français avoir été traduit aux Etats-unis et souvent considéré comme un des pères fondateurs du roman noir. Ce polar est une symphonie de gouaille cicelée d’argot parigot. Mais il y a surtout LE Fanfan d’Alexandre Jardin. Alexandre Crusoé son héros, l’annonce tout de go : « Moi je refuse le déclin de la passion et que tout le monde s’y refuse me donne envie de gerber, je veux que l’amour reste un jeu ». En 1993, un an après la sortie du Roman, Alexandre Jardin tourne le film avec Sophie Marceau et Vincent Pérez et oui encore lui !… Alexandre, l’éternel adolescent tombé sous le charme de Fanfan entend prolonger l’effet planant du cœur battant avant un rendez-vous galant. Tous les instants charmants, faits des émoustillements des commencements, ces minuscules instants qui chavirent d’étourdissements en grands moments où l’on croit que suspendre l’instant présent dans un élan de cœur d’enfant permet de garder un amour qu’on voir si grand.

Avec cette apologie de l’éternel commencement comment voulez-vous que je trouve le mot de la fin, sans trahir cet espoir si important à présent de nous projeter dans les bras de ceux qui nous manquent tant.

Violaine Champetier de Ribes

Auteure et conférencière
Fondatrice de l’agence Le Meunier Qui Dort