Digital Ghostwriter

Un ami business angel qui vit, dort et rêve dans les nouvelles technologies a bien voulu répondre à quelques-unes de mes interrogations du moment. Au vu du développement des applications mobiles qui permettent d’accéder à un service instantanément, en quoi vont consister les besoins en rédactionnel de ces start-up, entreprises, business émergents ?

Digital GhostwriterComment faut-il rédiger, concevoir, conceptualiser pour adapter la rédaction du message à ces nouveaux outils et nouvelles pratiques?

A l’entendre, les sites web vont rapidement devenir des « grottes de Lascaux ». Ils continueront d’exister, mais toute l’action, l’interraction et les transactions se feront (à hauteur de 80%) sur les téléphones, bracelets et autres supports mobiles via des applications dédiées.

Les entrepreneurs auront besoin de rédactionnel pour leur site, mais tout reposera désormais sur le partage de l’expérience, d’un client à l’autre, d’un utilisateur à l’autre d’un réseau social à l’autre. L’entreprise ne va plus vendre un produit ou un service, mais une expérience, un moment de vie. Elle va vous faire vibrer, vous permettre d’avancer dans votre vie au propre (services de transport) comme au figuré : en apportant la meilleure solution à un problème, (allumer le chauffage pour le retour des enfants, ce qui permet de faire des économies d’énergies, de budget et de diminuer son empreinte carbone) elle entre dans votre quotidien et devient un partenaire de vie.

Il semble donc que nous allons vers une écriture beaucoup plus concise, où les mots et les concepts vont fusionner pour percuter dans l’instant.

Violaine Champetier de Ribes
@VioChamp

Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager