le meunier qui dort

Après une quinzaine d’années dans la finance, Goretty Ferreira a décidé de se lancer dans une fonction bien utile: la mixité par l’accompagnement de carrières au féminin. Pour assurer cette mission elle a fondé l’Agence pour l’entreprenariat au féminin. Il y a vraiment de quoi faire: la semaine dernière j’ai encore assisté a une journée de conférences (autour des start-ups) gratifiée de plusieurs tables rondes exclusivement masculines. La parité est encore  souvent un mot ou un concept et malheureusement trop rarement une réalité. Les initiatives pour développer le leadership féminin n’en sont que plus précieuses. À travers son  expérience, femme au top management dans un milieu essentiellement masculin, experte en business développement et executive coach, Goretty a plus d’une corde à son arc. Elle est, entre autres, membre de L’Association Française des Experts et Conférenciers Professionnels – AFCP et intervenante à l’ESCP Europe et à L’IESEG School of management sur le programme de l’incubateur “Led By Her ». Débordante d’énergie, elle a l’enthousiasme communicatif. En savoir plus sur http://entreprenariat-feminin.com.  

Twitter :@BoostElles

Comment votre parcours vous a-t-il mené à la création de l’agence pour l’entreprenariat féminin?

Au cours de mon parcours professionnel, j’ai évolué dans un milieu essentiellement masculin à travers différents types de fonctions opérationnelles. Cela allait de la création et du développement de structure, à la constitution des équipes en passant par leur cohésion, le management et la stratégie. J’ai souvent été confrontée à des femmes cadres noyées dans des problématiques de posture et de positionnement. Leurs interrogations tournaient autour de deux questions récurrentes : comment évoluer de façon authentique et comment prendre sa place de manager ? A un autre niveau, les femmes se répartissent en deux catégories : celles qui osent et celles qui n’osent pas. Celles qui n’osent pas se retrouvent donc aussi devant une problématique de posture et de confiance en soi.

Quelles sont les réponses face à ces interrogations ?

Certaines femmes se masculinisent et font progresser leur carrière en s’appuyant sur le pouvoir et l’autorité en renonçant donc aux valeurs féminines dont les principaux atouts sont l’intelligence émotionelle et relationnelle. J’ai remarqué que de nombreuses femmes n’exploitent pas leur sens inné de la relation. Souvent, une femme qui souhaite évoluer au top management exerce ses fonctions sans respecter son propre potentiel et cela contrarie son épanouissement et son bien-être. C’est là que la notion de leadership ou encore de softskills entre en scène. En entreprise et dans la vie professionnelle en général, il faut comprendre et savoir répondre aux jeux d’influence et de pouvoir qui reposent sur des jeux psychologiques et font partie intégrante de nos modes de communication . Il est courant qu’une femme ait sa place, mais ne la prenne pas.

Comment est née l’Agence ?

Je ne me savais pas féministe, j’ai découvert avec le temps à quel point la place de la femme était importante pour moi. J’avais pour projet de créer ma propre structure et la naissance de ma deuxième fille a provoqué un déclic : il devenait évident pour moi de m’engager en tant que femme et mère de famille, pour la cause féminine dans le cadre professionnel. Je me suis tout d’abord installée comme indépendante, puis j’ai créé l’Agence pour l’entreprenariat féminin, comme une évidence.

Cette structure souhaite contribuer à une plus grande mixité au niveau économique et sociétal, et permettre aux femmes d’y prendre la place qui leur revient, pour faire face aux enjeux de compétitivité et de performance. Sa mission est d’accompagner les femmes dans leur réussite professionnelle, qu’elles soient entrepreneures ou à des fonctions de top management. Cela passe par un travail sur le savoir-être et sur le savoir-faire, qui sont indissociables.

L’Agence amène les femmes à lever les freins internes, supprimer la peur de l’échec, gagner en confiance, en assurance et en leadership, ainsi qu’à élaborer des stratégies gagnantes, pour leur entreprise ou leur évolution de carrière.

Quelles sont les particularités de votre approche ?

Je suis persuadée que le développement voire la réussite professionnelle des individus et des femmes en l’occurrence passe par la combinaison de ces deux principaux outils : Le premier est le coaching, un travail d’introspection profond, qui repose sur l’optimisation de nouveaux comportements et de nouvelles aptitudes, qui axe le cognitivo-comportemental, c’est à dire le conscient et l’inconscient ainsi que les comportements qui en découlent. Le second est le consulting avec lequel je travaille la stratégie de développement business pour les entrepreneuses ou la stratégie de développement de carrière pour les femmes au top management (Comex, Codir et Board).

Quelles sont vos ambitions pour l’Agence? Quels sont vos projets de développement ?

La vision de l’Agence correspond à un besoin réel, tant du côté des femmes que de la société en général. L’Agence est aujourd’hui sollicitée par de grandes institutions, mais aussi des associations et des entreprises de valeurs et en tant que fondatrice, j’en suis fière.

Nous collaborons par exemple, en tant que partenaire de l’Union européenne, sur le projet Horizon 2020 au travers du programme FACE Entrepreneurship. Nous intervenons en tant que formateurs et mentors, pour l’incubateur « Led By Her » créé par Chiara Condi, qui accompagne la réinsertion des femmes victimes de violences au travers de l’entrepreneuriat féminin. Nous menons également des actions communes, au travers de conférences et d’accompagnements des femmes, aux conseils d’administration des entreprises, avec le cabinet « Femmes au cœur des conseils » dirigé par Lucille Desjonquères.

D’autres beaux projets sont encore à venir, le concret est là. Pour autant, ma plus belle récompense est composée par les témoignages des femmes que l’Agence accompagne et qui voient de façon pragmatique, leur structure ou leur carrière progresser.

Violaine Champetier de Ribes @VioChamp

Communication personnelle des dirigeant(e)s

Meunier

Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager