lemeunierquidort
À la lecture du classement des 100 influenceurs en France de 10 grandes marques  (Capgemini, L’Oréal, Total, Axa, LVMH, Orange, Renault, Facebook, LinkedIn et Twitter) publiée il y a quelques jours, on ne peut que s’étonner d’une certaine disparité des profils à large dominante masculine.

À première vue, cela saute aux yeux: les femmes sont chez L’Oréal. D’après ce sondage, la marque réunit des blogueuses, égéries, youtubeuses et journalistes de mode parmi le palmarès de ces influenceurs numériques. Cependant, L’Oréal est l’exception qui confirme la règle, car parmi les autres marques les influenceuses sont peu nombreuses.

En effet on compte seulement deux femmes parmi les tops 10 pour Capgemini, Axa, Orange, Renault, Total et une seule pour LVMH !

Pour les trois réseaux sociaux c’est un peu mieux, mais à peine. Trois influenceuses dans le top 10 pour Facebook, deux pour LinkedIn et quand même quatre sur Twitter. Cela dit, sur ces trois réseaux sociaux certains influenceurs sont classés plusieurs fois comme Aurélie Coudelle qui est quatrième sur Facebook, huitième sur LinkedIn et dixième sur Twitter.

Ce manque de parité est étonnant, car le digital est un univers censé être plus ouvert à la diversité et à la variété. De deux choses l’une, soit le digital prolonge les archétypes : les femmes et la mode, les hommes et le sport, la bourse, etc… Soit  les marques n’ont pas encore su convaincre les femmes de devenir leur ambassadrices digitales. Même si cette étude n’est pas exhaustive et s’il existe bien sûr des championnes digitales chez d’autres, la faible présence féminine m’a sauté aux yeux lorsque j’en ai pris connaissance.

Quel serait le Top 10 idéal pour une marque ? Au-delà de la parité, il semble important qu’une marque ait à la fois des influenceurs internes salariés comme AXA et Orange (on peut noter l’absence de dirigeants dans l’ensemble de l’étude…) et externes : clients ou usagers et évidemment des journalistes-blogueurs. Voilà un nouveau défi pour les directions de la communication : si l’interaction autour de la marque est importante, les acteurs de cette interaction ont aussi un impact déterminant sur son image !

Violaine Champetier de Ribes

@VioChamp

Classement des 100 influenceurs de 10 grandes marques par Alban Jarry et Traackr. Lire l’article original
Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager