#i4emploi

De l’empowerment, de l’intelligence collective, de la bonne volonté, des nuits écourtées, de la créativité, des tas d’idées, des agacements et des fous-rires: voici les ingrédients qui composent la mobilisation spontanée d’un collectif qui vient de faire reculer les frontières du possible tout en défrichant de nouveaux potentiels d’utilisation de Twitter.

Capture d’écran 2015-11-13 à 18.45.04Il y a un mois la décision de fermer l’usine de Meymac tombait comme un couperet. Aujourd’hui,la justice a enfin tranché en faveur d’une reprise du site par un industriel pharmaceutique pakistanais (Martin Dow). Bilan : 24 emplois  sauvés et près de 100 qui pourraient être récréés dans les 5 prochaines années.

Le collectif #i4Emploi est très heureux de ce dénouement positif et du formidable soutien qui s’est déclenché sur les réseaux sociaux pour sauvegarder des emplois à Meymac.

-RRAX3BKAlors que le 30 septembre aucun repreneur ne s’était manifesté et que le site avait été mis en liquidation judiciaire, le collectif #i4Emploi a toujours conservé l’espoir qu’une solution soit trouvée dans les 30 jours supplémentaires qui avaient été accordés par la justice. Finalement, ce sont 5 offres sérieuses qui ont été remises à la justice avant le choix définitif.
Après tant de craintes sur l’avenir du site, cette conclusion est un formidable espoir pour des situations similaires qui se produisent fréquemment en France.

Au-delà du soutien aux salariés de Meymac, le collectif #i4Emploi a poursuivi, depuis 1 mois et ½ sur les réseaux sociaux, une démarche de mise en avant de personnes en recherche d’emploi. 

A ce jour, le collectif #i4Emploi sur Twitter en chiffres c’est :

Plus de 450 twittos qui soutiennent l’initiative et affichent le hashtag #i4Emploi dans leur biographie
Plus de 650 000 followers abonnés à ces 450 twittos
Plus de 85 personnes qui ont fait appel au collectif pour rendre plus visible leur recherche d’emploi
Des milliers de RT et de nombreux entretiens obtenus grâce à cette visibilité
• Plusieurs documents qui conseillent pour optimiser une recherche d’emploi sur les réseaux sociaux

Dans sa démarche active, le collectif #i4Emploi se mobilise donc tous les jours pour mettre à dispositionbRtz6zX8 son réseau. Grâce à l’énergie d’un noyau dur d’une vingtaine de personnes, il accompagne, coach et fait émerger des profils et des offres. Après leur travail, et face au drame actuel du chômage, les membres du collectif n’hésitent pas à consacrer une partie de leur temps personnel pour relayer et aider des personnes en recherche d’emploi.
Le collectif #i4Emploi n’a pas pour objectif de se suppléer aux mécanismes existants de retour à l’emploi mais d’essayer une approche complémentaire de recherche d’emploi en appuyant la communication sur les compétences et le talent des personnes en recherche via les réseaux sociaux.

Après la conclusion positive du cas de l’usine de Meymac, le collectif #i4Emploi a décidé de continuer, sur les réseaux sociaux professionnels, sa démarche de mise en avant de personnes en recherche de CDD ou CDI.

Pourquoi le collectif #i4Emploi ?

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part ».

Mode d’emploi : 

 

Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager