portrait-v.Anger

À la recherche du futur afin d’éviter le temps perdu : Véronique Anger – de Friberg explore les clés qui permettent d’améliorer la compréhension des buts sociétaux et économiques engendrés par la société en réseaux. Parce que les idées sont faites pour essaimer, résonner et faire… raisonner, elle s’est transformée en « passeur de Savoirs ».

portrait-v.Anger

 

Sa volonté de fonder le forum changer d’ère s’inscrit dans la continuité et la suite logique de 25 ans d’écrits, de rencontres et de lectures pour Dialogues Statégiques une des premières newsletters en ligne gratuite (date de création : août 2000). L’édition 2015 du forum changer d’ère se tiendra le 3 juin prochain à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris autour du thème: « Au-delà de la révolution numérique : retour à l’humain ». http://www.forumchangerdere.fr. En attendant le mois de juin, on peut nourrir son esprit avec l’émission du Forum Changer d’Ère, diffusée en videostreaming: http://www.forumchangerdere.fr/forum-strategique.

Pourquoi avez-vous créé le forum changer d’ère ?

J’ai « inventé » le Forum Changer d’Ère à la fois pour rendre un hommage public aux penseurs du Groupe des Dix, parrains de la première édition, et aussi pour passer le relais aux jeunes entrepreneurs, intellectuels économiques, scientifiques remarquables pour leur attitude positive et confiante. Des jeunes gens qui marchent aujourd’hui dans les traces des penseurs visionnaires des années 1970, qui ont marqué ma pensée. Le nom du forum reprend également le titre de l’œuvre majeure de Jacques Robin : Changer d’ère (Seuil, 1989). Ce livre : « explore des pistes de réflexion et d’action dans les domaines clés de l’économie, des comportements, de la démocratie et de l’éthique, et tente de définir les conditions de réalisation du grand dessein auquel nous sommes conviés : sortir enfin de l’ère néolithique » Jacques Robin.

Au lendemain de la première édition il y a trois ans, avec Joël de Rosnay nous avons décidé de proposer aux jeunes intervants issus d’univers très différents de participer à la définition des contenus du forum et d’être une force de proposition, c’est ainsi qu’est né le FLOW : Fluidité, Liberté, Ouverture, Wiki/générationWhy.

Ce groupe est composé notamment de représentants de la jeune génération qui ont participé à l’édition 2013 :

Adrien Aumont (KissKissBankBank), Mathieu Baudin (Institut des Futurs souhaitables), Éloi Choplin (Triple C/Les Rendez-vous du Futur, co-producteur de L’Émission du Forum Changer d’Ère), Emmanuelle Duez (The Boson Project/Women’Up), Xavier Duportet (créateur de « Hellow Tomorrow Challenge » et de PhageX), Célya Gruson-Daniel (spécialiste open science, fondatrice de HackYourPhd), Ismaël Le Mouël (cofondateur de HelloAsso et de la Social Good Week), Anne-Sophie Novel (économiste, spécialiste de l’économie collaborative), François Plaze (spécialiste de l’animation de réseaux sociaux), Arnaud Poissonnier (fondateur de Babyloan) et Stéphane Riot (NoveTerra).

Nous faisons confiance à la jeunesse pour évoluer durablement vers de nouveaux rapports humains. Non pas parce que les jeunes générations seraient meilleures ou auraient des aspirations foncièrement différentes que les précédentes au même âge, mais parce que tous les espoirs reposent sur elles. Ces jeunes générations ont l’écoute de leurs aînés et disposent d’outils collaboratifs qu’aucune génération avant elles n’ont eu la chance de mettre à profit pour aller au bout de leurs désirs de changer la société.

Des outils collaboratifs qui ouvrent les champs des possibles et permettent plus particulièrement à cette jeunesse du XXI° siècle de développer sa créativité et toutes les formes de coopération. Des outils collaboratifs que cette jeunesse qui se veut architecte d’une société plus respirable (dans tous les sens du terme), plus équitable, plus collaborative, utilise avec succès pour favoriser les logiques d’innovation technologique, mais aussi sociale (développer l’entrepreneuriat fondé sur le P2P, le Co, la mutualisation de moyens)… Un pari sur l’avenir qui nous autorise à voir demain sous un autre jour : à désirer demain.

2. Le but du forum changer d’ère est de donner les clés pour mieux comprendre las buts sociétaux et économiques engendrés par la société en réseaux. Quelles sont ces clés ?

Les clés pour mieux comprendre les enjeux des mutations actuelles reposent sur l’importance de la fraternité, de l’émotionnel, de la disruption. Mais aussi sur de nombreux questionnements :
– Comment change-t-on les entreprises de l’intérieur
– Quels sont les nouveaux modes de gouvernance ?
– Comment réussir soi sans nuire à l’intérêt général et en permettant la coopération ?

Avec ce forum, je souhaite insister sur la nécessité de changement de paradigme, de mode de pensée. Nous avons désormais tous les outils à notre disposition pour réussir ce changement fondamental vers « l’empowerment » (le pouvoir des citoyens).

3. À qui le forum s’adresse-t-il ?

Ce forum s’adresse aux dirigeants : manageurs et décideurs car le changement passe beaucoup par l’entreprise avant d’être relayé dans la sphère privée familiale ou associative.

Cette année, les débats et les interventions s’articulent autour de la question centrale : « comment change-t-on les organisations de l’intérieur, comment réinvente-t-on les modes de gouvernance dans les entreprises, mais aussi dans la société, comment peut-on obliger les politiques à changer ? ».

Pour les partenaires du forum, cela permet de mobiliser les collaborateurs sur les changements et les défis de l’entreprise autour de la disruption et regroupés sous le thème : hacker l’entreprise.

«Comment intégrer la génération Y et la génération Z ? Comment gère-t-on l’entre-deux mondes ? Comment change-t-on l’organisation ? Comment réinvente-t-on les nouveaux systèmes de hiérarchie dans l’entreprise ? Quels seront les nouveaux métiers, les nouvelles formes de travail ? Si les robots et l’intelligence artificielle continuent à se développer à ce rythme, quel est l’avenir du travail ? Que va-t-on faire pour les ¾ des individus qui seront sans emploi : par exemple, un robot remplacera un journaliste car il sera capable de rédiger le compte rendu d’un match de foot deux minutes après la fin du match grâce à des algorithmes. Quels seront les nouveaux modes de gestion des rapports espaces/temps ? Les modes de circulation de l’information ? Comment soutenir et mettre en place des intrapreneurs : le salarié qui a de bonnes idées et qu’on écoute. Comment repense-t-on la relation client à l’ère du digital ?

Faut-il envisager un revenu universel pour chacun jusqu’à ce qu’on ait trouvé un équilibre pour gérer cet entre deux mondes ? Est-ce la fin de l’argent ? La création de nouvelles monnaies vont-elles accélérer cette métamorphose de la société en créant de nouveaux systèmes d’échanges ?

Notre but avant tout est de faire réagir avec nos questionnements : dans quel monde nous voulons vivre ? Nous voulons dégager des solutions réalistes.

Qui sont vos partenaires cette année ?

Nous retrouvons cette année des partenaires qui nous suivent depuis le départ, notamment :
Biotics
BVA
Crédit Mutuel
Orange
Total
Universcience

De nouveaux nous rejoignent, que nous pourrons dévoiler d’ici à la fin février.

Il nous reste quelques possibilités de partenariats pour des entreprises désireuses de s’impliquer.

Les entreprises partenaires permettent à leurs collaborateurs de rencontrer directement quelques têtes d’affiche, mais aussi des intervenants qu’ils n’ont pas coutume de rencontrer tous les jours. La majorité de nos intervenants ont entre 25 et 35 ans. Nos partenariats ont pour but de financer le forum, qui n’est pas un événement commercial : on n’a rien à vendre…

Quelles rencontres vous ont le plus marquée depuis un an ?

J’ai rencontré quantité de gens passionnants ! Difficile de citer l’un plus que l’autre…

Quels sont vos quatre livres préférés parmi vos dernières lectures ?

Ce ne sont pas les livres les plus récents que j’ai lu, mais je citerais les plus intéressants :

- Surfez la vie : comment survivre dans la société fluide de Joël de Rosnay (LLL).
– La révolution de l’amour. Pour une spiritualité laïque de Luc Ferry (Plon).
– La nouvelle société coût marginal zéro : L’internet des objets, l’émergence des communaux collaboratifs et l’éclipse du capitalisme de Jeremy Rifkin (LLL)
– Ils étaient un seul homme. L’histoire vraie de l’équipe d’aviron qui humilia Hiltler de Daniel James Brown (Vuibert)

Pouvez-vous citer quelques-uns des intervenants de l’édition 2015 du forum changer d’ère ?

Aux côtés des parrains du forum, Joël de Rosnay, Henri Atlan, Roger Sue, Patrick Viveret… ont déjà répondu présent :
– Frédéric Bardeau, cofondateur de l’école Simplon.
– André Brahic, astrophysicien.
– Jean-Paul Delevoye, président du CESE
– Stéphane Distinguin, Fondateur et PDG de Fabernovel.
– Xavier Duportet, créateur de PhageX.
– Caroline Faillet, cofondatrice de Bolero, spécialiste de systèmes d’influence sur le Web
– Jérémie Fontanieu, professeur de science économique en ZEP
– Marc Halevy, philosophe
– Percy Kemp, consultant en relations internationales et écrivain
– Corinne Lepage, députée européenne
– Alizée Lozac’hmeur, cofondatrice de MakeSense et de SenseCube
– Michel Maffesoli, sociologue
– Paul Morlaix, créateur de Lunettes pour tous.
– Lea Peersman Pujol du réseau international de 1000 jeunes entrepreneurs et changemakers One/Thousand.
– Pascal Picq, paléoanthropologue.
– Stéphane Richard, Président d’Orange.
– Vincent Ricordeau, cofondateur de KissKissBankBank
– Yannick Roudaut, fondateur d’Altérité
– François Taddei, généticien
– Léa Thomassin, cofondatrice de HelloAsso.
– Marie Tribout, du groupe La Poste, co-fondatrice de la démarche « Innovation responsable en Lorraine »
– Anita de Voisins, Secrétaire général du fonds Investir &+
– Rémy Weber, Président du directoire de la Banque Postale.

Sans oublier les juniors (8 à 15 ans), qui incarnent le futur et auront leur place eux aussi pour la première fois à cette édition.

Votre message pour conclure ?

Pour conclure, je dirais qu’il est primordial de rester positif sans être naïf et de poser les bonnes questions. Le forum permet de faire se rencontrer des personnalités issues d’horizons différents. Notre philosophie, c’est d’accepter de changer ensemble, donc de construire sur ce qui rassemble au lieu de se focaliser sur ce qui divise : changer avec les entreprises, institutions, organisations, prospectivistes, décideurs du monde économique et financier, pouvoirs publics, leaders d’opinion, médias avec tous ceux -jeunes générations et Séniors- qui pensent qu’il n’est pas utopique de prendre son destin en mains et de vouloir être partie prenante de ce monde en construction.

Violaine Champetier de Ribes
@VioChamp

Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager