Rovere-15

Les professions réglementées représentent une communauté informelle de 20 millions de professionnels dans le monde. Avec FindBrok, Guillaume Rovère souhaite créer LA plateforme de Networking de l’interprofessionnalité : Assurance, Finance, Immobilier, Droit, Comptabilité. Depuis vingt cinq ans dans l’assurance, ce serial entrepreneur, ex- Axa et ex- Generali  a mis sur pied un réseau spécifique afin de faire fructifier l’intelligence collaborative et le business. La création de ce premier réseau social mondial de l’Assurance, la Finance et des professions du Droit et du Chiffre est un challenge de taille. En effet, ce réseau social agile et sécurisé est dédié à des professions elles-mêmes souvent très organisées et qui ne sont pas toujours à l’aise avec la culture numérique.

Comment vous est venue l’idée de créer ce réseau social spécialisé et à quels besoins répond-il ?

FindBrokJe travaille dans l’assurance et la finance depuis 24 ans. J’ai eu l’occasion d’animer des réseaux de distribution durant 15 ans. J’ai donc touché à l’interprofessionnalité qui est une démarche naturelle autant pour les assureurs qui veulent travailler la clientèle des experts comptables que pour les avocats qui sont aussi en recherche de clients auprès des assureurs, par exemple.

J’ai quitté l’univers des compagnies d’assurance en 2005, pour créer la première communauté de Conseillers en Gestion de Patrimoine et de Courtiers d’assurance au travers de la plateforme Actusite.fr, cédée en 2008. En 2010, j’ai constaté que le marché avait fortement évolué, notamment en termes de réglementation et de mutation des attentes des clients et donc décidé de créer AssurDeal.Pro regroupe actuellement 2.000 professionnels en France et 800 en Belgique autour d’une palette de services digitaux innovants.

Les institutionnels et les distributeurs ne savent pas tous comment transformer leur expérience numérique en stratégie de plein exercice. La vocation de FindBrok est de décomplexer les acteurs de ces professions sur le numérique, en leur démontrant qu’ils ont là, une opportunité inespérée à saisir pour les remettre au centre du jeu de la relation client. Un réseau social collaboratif et business favorisant l’intelligence collective s’imposait pour mettre en résonnance les compétences complémentaires de ces professionnels.

En quoi FindBrok n’est pas un Facebook de la finance, mais un réseau spécialisé qui repose sur le partage des expertises et l’intelligence collective ?

Capture d’écran 2015-08-23 à 16.44.00 Inspiré techniquement par les meilleures fonctionnalités des principaux réseaux sociaux, FindBrok, s’en distingue par sa spécialisation métier et sa promesse collaborative. Ainsi, FindBrok est tout à la fois un Linkedin, un Facebook, un Twitter et un Google+ pour un professionnel qui dispose de peu de temps pour animer sa présence sur les médias sociaux, FindBrok leur permet d’accéder à un Hub social dédié, en une seule plateforme.

Les professions réglementées ont des contraintes lourdes dans leur communication pour générer du business. Il faut s’adapter à ces règles afin de respecter les obligations de chacun. Sur les réseaux sociaux actuels, on peut rapidement être bloqué par un manque d’outils collaboratifs et de communication. Les principaux leaders sont de puissants CVthèques dynamiques et des outils de republication d’articles de la presse digitale.

L’objectif affiché de FindBrok est de créer et de développer une puissante communauté agissante, au-delà de toutes les frontières. Cette communauté informelle représente actuellement vingt millions d’experts issus des métiers liés à l’assurance, la finance, le droit et le chiffre. Ils possèdent tous un savoir-faire que nous leur proposons de mettre en synergie pour construire un référentiel mondial des bonnes pratiques. La deuxième différence majeure vient de la finalité du projet qui est de contribuer au développement interprofessionnel d’affaires. 

 Créer un esprit collaboratif entre des professions réglementées est-ce un véritable défi ou une évidence ?

réseau social assuranceLes deux en fait. Une évidence pour des professionnels qui ont, depuis toujours, l’habitude de pratiquer le collaboratif interprofessionnel mais un véritable défi pour arriver à respecter la somme des interdits des différentes régions du globe sur le sujet des pratiques de rétrocession entre professionnels. L’intelligence cognitive va contribuer à nous permettre de maintenir un haut niveau de sécurité dans le respect des normes. Le principe de collaborer avec d’autres professionnels est ancré naturellement pour toutes ces professions réglementées mais de manière plus ou moins formelle. Nous souhaitons l’amplifier en le sécurisant.

Quels ont été les principaux challenges à relever (technologiques, financiers, calendrier..) ?

Notre ambition étant de créer une plateforme mondiale, le premier défi auquel nous devions trouver une réponse était d’offrir, partout dans le monde, la même qualité de disponibilité et d’affichage du site. Nous devions donc positionner immédiatement notre projet dans le Cloud. Un réseau social consomme énormément de bande passante. Il a fallu opter pour un serveur sécurisé spécifique pour la gestion d’affichage des images. C’est d’autant plus important que des outils collaboratifs de dernière génération arrivent sur la plateforme, ainsi qu’une messagerie instantanée sécurisée. Cela impose une attention particulière pour assurer un service professionnel sur un haut degré d’exigence.

https://youtube.com/watch?v=brAzVCkJqqUframeborder%3D0allowfullscreen

Quelles sont les bases techniques nécessaires à la mise en place, au développement de la plateforme ?

Avant tout, la légitimité métier me semble un préalable indispensable car ce sont des professionsguillaume Rovere assujetties à tant de contraintes et réglementations qu’il faut savoir à qui est destinée la plateforme. Ensuite, nous avons une équipe technique qui opère en mode agile sur plusieurs continents pour adopter les codes internationaux dès le départ. Le plus important est de réagir rapidement aux demandes d’amélioration pour construire une plateforme qui soit co-créée par les utilisateurs.

 Quel est votre objectif ? Sur quoi repose votre modèle économique ?

Notre objectif à cinq ans est de réunir de grandes universités, des syndicats professionnels et 100.000 professionnels dans le monde autour d’un projet structurant de création de la 1ère FinTech  / InsurTeh collaborative des professions réglementées autour d’un projet technologique basé sur l’informatique cognitive. C’est sur ce thème que je vais témoigner à la table ronde d’IBM BusinessConnect de Paris, le 22 septembre 2015 au Carrousel du Louvre.

D’ici la fin 2015, « La Console » sera accessible aux marques et sociétés désireuses de créer et d’animer une ou plusieurs communautés sociales. Ainsi, pourront-elles, à partir d’une seule plateforme d’administration, gérer une ou plusieurs communautés telles que celles des inspecteurs, des salariés, des partenaires, des salariés, des clients, avec une communication spécifique sur chacune. La Console représente une part essentielle des ressources du projet dans sa phase une.

La dimension B2B2C n’est pas oubliée et représente une part importante de notre business model. Nous mettrons en ligne en 2016 une plateforme de mise en relation ultra-qualifiante sur la base de puissants algorithmes et d’outils d’aide à la décision.

Quels sont les critères d’adhésion ? À quels services vos membres vont-ils avoir accès? Y a-t-il différents usages possibles ?

L’adhésion est gratuite et réservée aux acteurs des secteurs de la Finance, de l’Assurance, du Droit et du Chiffre. Une modération sera d’ailleurs activée en octobre, avec le leader de ce métier, pour vérifier 100% des inscriptions et éliminer rapidement les plaisantins. Par contre, nous invitons les métiers périphériques comme les éditeurs informatiques disposant d’une offre adaptée, les agences de communication spécialisées, les éditeurs de contenu métier, les acteurs du conseil, du recrutement, etc… Ils seront prochainement identifiés séparément afin que la communauté des professions réglementées reste au centre du dispositif. C’est une demande des bêta-testeurs. Ils trouvent intéressant d’avoir une offre de prestataires recommandés et notés par la communauté.

professions reglementeesActuellement chaque membre dispose d’une page présentation reprenant son parcours, d’un mur permettant d’afficher son actualité à sa communauté, un mur reprenant l’intégralité des informations publiées sur le mur de ses contacts, une page où il peut présenter l’activité de sa société, un mur dédié pour suivre l’actualité de sa société, une plateforme de gestion de ses événements permettant de les afficher sur internet et de gérer les demandes d’inscription et l’actualité de l’événement au travers de ses #hastags spécifiques.

Le 31 juillet dernier, un premier outil de communication entre membres a été intégré. Il s’agit d’une messagerie instantanée. Ce premier outil sera suivi d’une messagerie complète dans les semaines qui suivent.

Le design a déjà fortement évolué depuis la nouvelle version (bêta 2) mise en ligne le 15 juillet et nous sommes toujours à l’écoute attentive des suggestions. De ce fait, nous allons intégrer la possibilité d’afficher des images sur les discussions, ainsi que récupérer le chapeau de l’article lors d’un partage d’article de presse en ligne.

Le 15 septembre, nous mettrons en ligne un élément clé de notre plateforme, « La Console ». Cet espace sécurisé va permettre aux marques et sociétés de faire respecter leur image en pilotant les habilitations d’affichage de leur logo sur la page de certains membres. Il leur sera possible créer leur propre communauté, pouvant comprendre plusieurs groupes. La Console permettra de communiquer des actualités différentes en fonction de la cible visée, de gérer les événements exclusivement avec telle partie de leur communauté. La Console rendra autonome la marque dans l’affichage de ses publicités sur ses pages et celle de ses membres.

FindBrok veut devenir le point de convergence digital des acteurs des métiers dereseau l’Assurance, la Finance, des professions du Droit et du Chiffre. Que ce soit pour leur visibilité sur internet et les médias sociaux, pour trouver un partenaire de travail, pour sélectionner un prestataire, pour trouver du business. En ce sens, FindBrok pourrait s’assimiler au Facebook des professions réglementées en offrant toujours plus de pertinence à la transformation numérique de ces experts.

FindBrok est une aventure collective pour consolider les acquis d’hier et mieux appréhender les atouts technologiques d’aujourd’hui pour que les professions réglementées sortent gagnantes de cette mutation en offrant toujours plus de services à valeur ajoutée à leurs clients.

Violaine Champetier de Ribes  @VioChamp

Communication  personnelle des dirigeant(e)s

Meunier-new-2

Vous aimez ? Partagez !
FacebookTwitterGoogle+Partager